thème : Culture
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 5 avril 2024 à 19h

Maïa Barouh, chamane futuriste

Irréductible à toute étiquette, comète sans pareille sur la scène européenne, chanteuse, flûtiste, auteure, compositrice et arrangeuse franco-japonaise, Maïa Barouh est une artiste unique mélangeant chants ancestraux nippons, rap franco-japonais, groove, électro et chanson avec une grande liberté. Elle associe une immense technique vocale méconnue, provenant d'une île au sud du Japon, et une flûte traversière percussive et insolente. Elle a débuté sa carrière à 16 ans dans l'underground tokyoïte en jouant de la flûte dans des groupes de rock, du saxophone dans une fanfare de rue, accompagnant des drag-queens, des danseurs strip-teaseurs ou des griots guinéens, avant de monter son propre groupe, où son chant unique deviendra central et avec lequel elle enchaînera des tournées dans tout l'archipel. Après 11 ans de carrière au Japon, la collaboration avec le producteur de Fela Kuti, Khaled et Manu Dibango la fera venir à Paris pour réaliser l'album Kodama qu'elle tournera dans toute l'Europe pendant 5 ans. Son dernier opus, Aida, ce qui veut dire « entre-deux » en japonais, évoque son identité métissée, le racisme asiatique, l'exode et le féminisme. Avec sa folie, son énergie volcanique, son extravagance, son charisme et sa musicalité sans frontières, Maïa Barouh nous emmène au coeur de ses racines où fusionnent mélancolie et transe, groove et musique électronique, rap et chant ancestraux. Un Ovni des antipodes !

Source : https://www.univ-jfc.fr/culture/le-retour-du-…
Source : message reçu le 5 décembre 12h